20.11.2008

 

Levent Cantek : "L�auteur fran�ais le plus admir� en Turquie est Moebius"

www.seruven.org

La Turquie �tait l�invit�e de la 60�me �dition de la Foire du Livre de Francfort. La qualit� de sa production de bande dessin�e nous a surpris, de m�me que la maturit� de la sc�ne critique qui publie aussi bien des encyclop�dies que des essais et des revues sur la bande dessin�e. Rencontre avec le principal historien de la bande dessin�e turque.

Comment caract�riseriez-vous la situation de la bande dessin�e en Turquie ?
Il y a une longue tradition de la BD dans notre pays, de fa�on irr�guli�re depuis plus de cent ans, puis r�guli�re depuis les ann�es 1930, mais cela toujours �t� rel�gu� dans le domaine de la litt�rature pour enfants mal consid�r�e par les �ducateurs. Les comic strips am�ricains, avec des artistes comme Alex Raymond, influenc�rent profond�ment la bande dessin�e dans les ann�es 1930, en Turquie comme en Europe.

La bande dessin�e turque prit du retard en raison du fait qu�elle a toujours d�pendu des quotidiens qui la publiaient et qui lui ont longtemps pr�f�r� la BD �trang�re. Il �tait impossible de lutter contre ces produits import�s � bas prix, que ce soit qualitativement ou quantativement. M�me dans la p�riode dite de � l��ge d�or de la bande dessin�e turque �, entre 1955 et 1975, aucune production locale destin�e � la presse enfantine n�obtint un succ�s populaire suffisant. Par cons�quent, la plupart des talents se tourn�rent vers la presse quotidienne.

Or, cette bande dessin�e influen�a profond�ment les supports qui la publiaient : Les proc�d�s de reproduction photographiques �taient jusqu�� la fin des ann�es soixante encore d�ficients, ce qui favorisa le d�veloppement et la tradition du dessin dans la presse turque. Les auteurs qui y faisaient de nombreuses bandes dessin�es, portraits, illustrations ou culs de lampe gagnaient � ce moment-l� tr�s confortablement leur vie. Les th�mes historiques, les figures h�ro�ques nationales, l��rotisme m�me parfois ont durablement structur� la production turque de ces ann�es-l�. De grands quotidiens publiaient des BD dans leurs pages. H�rriyet, par exemple, passait deux pages en couleurs tous les jours. Millyet publiait dans les ann�es 1970 des BD � th�mes nationalistes, principalement du mat�riel in�dit. cette tendance se poursuivit jusqu�en 1975. Mais avec l�introduction progressive des moyens modernes d�impression, la photographie prit le dessus, entra�nant le d�clin du dessin. C��tait la fin d�un �ge d�or pour les dessinateurs turcs. La BD perdit radicalement son audience et elle n�est jamais revenue � ce niveau de popularit� depuis.

En 1975, n�anmoins, il y eut comme un rebond.
Oui. L��diteur Haldun Simavi fut le premier � introduire des �quipements offset performants. Gr�ce � ceux-ci, il put inonder le pays de journaux bourr�s de photos et d�illustrations, qu�il diffusait de fa�on massive et abondante. On lui doit la cr�ation d�un magazine qui m�lait �rotisme, humour et politique : ce fut Gırgır, un magazine qui tirait � plus de 500.000 exemplaires par semaine. Son incroyable succ�s suscita de nombreuses vocations de caricaturiste dans notre pays et fit passer d�finitivement la bande dessin�e d�un genre pour enfants � une litt�rature pour les adultes, plus r�aliste. L�Underground am�ricain en particulier, des auteurs comme Crumb, Shelton, un certain esprit � fanzine �, puis � punk � apr�s 1990, laiss�rent des traces visibles encore aujourd�hui dans notre cr�ation. Toutes les BD turques publi�es depuis s�exprim�rent avant tout dans le registre de cet humour sarcastique, avec des dessins ironiques, satiriques et grotesques. Gırgır et ses concurrents imm�diats vendaient jusqu�� un million d�exemplaires par semaine. Des auteurs comme Galip Tekin, Suat G�n�lay, Kemal Aratan et Erg�n G�nd�z furent parmi les plus productifs de cette �poque. Ils influenc�rent profond�ment les g�n�rations suivantes.

Mais cette presse subit de plein fouet l�arriv�e de la t�l�vision dans les ann�es 1990. Les m�dias imprim�s chut�rent de 80% par rapport � la d�cennie pr�c�dente. Ne pouvant lutter contre la multiplication des cha�nes de t�l�, cette presse se mit � prendre le contre-pied des tendances commerciales dominantes en favorisant des th�mes que le petit �cran ne pouvait pas traiter. Faisant cela, la BD se marginalisa et ne retrouva plus le succ�s d�antan. Le magazine qui �merge dans cette seconde p�riode est L-Manyak qui n�h�sitait pas � aborder des th�mes ouvertement obsc�nes voire scatologiques.

Il n�y avait pas de censure dans votre pays ?
�videmment ! Mais l�ambiance g�n�rale �tait � la subversion : celui qui transgressait les r�gles devenait c�l�bre du jour au lendemain ! N�anmoins, si les cibles typiques �taient les pr�dateurs, les vantards, les riches, les hommes d�affaires brutaux et ambitieux ou les personnes qui utilisent leur attraction sexuelle pour monter dans l��chelle sociale, si leurs couvertures affichaient une certaine laideur caricaturale volontaire, ne se refusant ni les repr�sentations de violence, ni les pratiques sexuelles scabreuses, elles �vitaient cependant, au contraire de ses pr�d�cesseurs, � toucher � la politique. La style de bande dessin�e impuls� par L-Manyac p�se encore aujourd�hui mais les styles se diversifient.

Cette bande dessin�e prosp�re dans les kiosques, pas dans les librairies. Pourquoi ?
Parce que c��tait une bande dessin�e branch�e sur l�actualit�. Ces auteurs gagnaient suffisamment d�argent comme cela. Ils ne pensaient pas en faire des livres. Aujourd�hui beaucoup d�auteurs veulent leur album, peut-�tre davantage que ce que le march� peut absorber. Nous n�avons pas, ici � Francfort, assez de place pour les exposer toutes.

Tintin a �t� publi� dans votre pays. Il semble que les �ditions pirates ont �t� nombreuses, au point de faire l�objet de titres suppl�mentaires, comme Tintin et le secret de Marmara�
Oui, il y a eu pas mal de pirates, surtout en noir & blanc. Certains �diteurs publiaient sous copyright, mais d�autres s�en passaient. Encore aujourd�hui, les contr�les sont al�atoires. Herg� et Casterman s�y sont essay� mais ils s�y sont cass� les dents jusque dans les ann�es 1970. Puis, il y a eu la publication d��ditions autoris�es et cela se passe mieux depuis. Ast�rix, Lucky Luke, Spirou, Blueberry, C�dric� ont �t� publi�s en turc. L�auteur fran�ais le plus admir� par les amateurs en Turquie est sans conteste Moebius. Les �ditions italiennes Bonelli sont aussi tr�s populaires chez nous : Dylan Dog, Tex, etc y sont publi�s depuis longtemps.

Quelle est la situation des mangas dans votre pays ?
Il n�y en a quasiment pas ; deux ou trois titres, c�est tout. La plupart de ceux qui sont diffus�s chez nous sont en anglais, destin�s aux expatri�s anglophones qui r�sident chez nous. Les Turcs qui lisent l�anglais les lisent et en d�battent, en turc, sur des sites Internet sp�cialis�s. Mais cette tendance est tir�e par les dessins anim�s qui passent sur la t�l�vision chez nous. Aucun de nos auteurs ne cr�e des mangas, pour l�instant.

Le seul auteur turc qui ait un peu de notori�t� dans l�espace francophone est Gurcan G�rsel, l�auteur de Foot furieux chez Joker, un ancien de Gırgır.
Oui, il �migra dans les ann�es 1990 en Belgique o� il apprit la langue. Il put ainsi se faire publier dans ce pays. C�est le cas pour d�autres artistes turcs qui se font publier aux USA.

Comment se fait-il que les auteurs turcs, pourtant talentueux, aient peu cherch� � se faire publier en dehors de leur pays ?
Parce qu�ils sont heureux chez eux, ils gagnent tr�s bien leur vie ici, o� ils ont un statut de Rock star et un bon nombre de groupies (rires), alors ils ne pensent pas � se faire publier ailleurs.

Combien d�auteurs vivent de leur m�tier dans votre pays ?
Je ne sais pas. Je dirais qu�entre 100 et 200 d�entre eux en vivent professionnellement.

Et combien de maisons d��dition en publient ?
Je dirais, sans en �tre s�r, une quinzaine.

Les � graphic novels � sont aussi � la mode chez vous ?
Bien s�r. Persepolis de Marjane Satrapi est paru chez nous. Des points de vente sp�cialis�s en BD commencent � s�ouvrir et proposent des bandes dessin�es d�auteurs turcs. Notez que nous ne faisons pas trop cette distinction chez nous car le mot que nous utilisons pour la bande dessin�e, �izgi Roman, signifie pr�cis�ment � roman graphique �.

Quels sont les principaux magazines du moment ?
Gırgır existe toujours mais il n�a plus le succ�s qu�il avait avant. Ses ventes sont devenues anecdotiques. Les autres magazines pr�sents sur le march� sont Leman et Penguen. Le grand magazine du moment est Uykusuz qui vend 75.000 exemplaires par semaine.

Quels sont les artistes actuellement les plus r�put�s ?
Ersin Karabulut, Memo Tembeli�er, Suat G�n�lay, Kenan Yarar, Erg�n G�nd�z, B�lent �st�n, Yilmaz Aslant�rk,� Et bien d�autres !

Les auteurs turcs peuvent parler de tout, y compris de religion ?
Oui, on peut parler de tout. D�une mani�re g�n�rale, ces auteurs satiriques n�aiment pas l�autorit� : les profs, les patrons et le pouvoir de l�argent, les policiers, les religieux, les politiciens, etc.

Ils n�ont aucun probl�me avec ces autorit�s ?
Souvent, celles-ci aimeraient les tra�ner en justice mais les proc�s prennent tellement de temps � aboutir qu�en g�n�ral, ils y renoncent. Un des dessinateurs de Uykusuz est actuellement poursuivi par le premier ministre mais celui-ci ne veut pas se faire passer pour quelqu�un d�autoritaire, alors les choses tra�nent...

� vous entendre, vous �tes le pays le plus libre du monde�
J�aimerais que ce soit vrai.

On est surpris de la qualit� du travail critique fait en Turquie. Vous avez publi� plusieurs ouvrages, ainsi qu�une revue, Ser�ven, d�un niveau que l�on aimerait voir plus souvent en France.

Jean-Pierre Mercier, conseiller scientifique du Mus�e National de la Bande Dessin�e � Angoul�me me dit la m�me chose. Ce n�est pourtant qu�une revue tir�e � 1000 exemplaires. Nous sommes quelques-uns � faire la promotion de la bande dessin�e dans notre pays. C�est un travail que nous faisons en plus de nos m�tiers respectifs. Je suis directeur de collection dans une maison d��dition et professeur � l�universit� d�Ankara en sociologie historique et pour l�histoire des m�dias. Je r�verais que nous ayons en Turquie un Festival comme Angoul�me. J�y ai �t� invit� une fois. Mais ils me voulaient moi seul. J�ai d�clin� : je ne trouvais pas raisonnable de m�y rendre sans mes amis, les artistes turcs de bande dessin�e.

Propos recueillis par Didier Pasamonik

http://www.actuabd.com/Levent-Cantek-L-auteur-francais-le


En Son Eklenen 5 Röportaj

John Lent: �Amerikan �izgi Romanı Gen�leri Koleksiyoncu ve Spek�lat�rlere D�n�şt�rd��
07.12.2009
D�nya �izgi romanının yaşayan en �nemli uzmanlarından biri olan akademisyen John Lent ile �nl� International Journal of Comic Art dergisini ve �izgi romanı konuştuk....

�Alb�mlere Devam Edeceğiz�
11.04.2009
Deli G�c�k, Osmanlı Taşrasından Dehşet ve Korku Hik�yeleri alb�m�yle ilgili olarak alb�m�n edit�rl�ğ�n� yapan Levent Cantek ile konuştuk. ...

Y�cel K�ksal: �Ne yaparsın, İş Beklemez�
25.12.2008
Binlerce resim, ill�strasyon, vinyet, kapak ve �izgi roman� Y�cel K�ksal, meslekte emek, enerji ve �zveri dolu 50 yılı geride bıraktı. Nice yıllara�...

Ragıp Derin: �Ortaokulda Tanışmadığım �izer Kalmamıştı�
16.12.2008
Yetmişli yıllardan g�n�m�ze �izgi d�nyamızın en �alışkan �izerlerinden biri olan Ragıp Derin, ge�mişi neşeyle hatırlatıyor. ...

Levent Cantek : "L�auteur fran�ais le plus admir� en Turquie est Moebius"
20.11.2008
La Turquie �tait l�invit�e de la 60�me �dition de la Foire du Livre de Francfort. La qualit� de sa production de bande dessin�e nous a surpris, de m�me que la maturit� de la sc�ne critique qui publie aussi bien des encyclop�dies que des ess...



 

雪茄| 雪茄烟网购/雪茄网购| 雪茄专卖店| 古巴雪茄专卖网| 古巴雪茄价格| 雪茄价格| 雪茄怎么抽| 雪茄哪里买| 雪茄海淘| 古巴雪茄品牌| 推荐一个卖雪茄的网站| 非古雪茄| 陈年雪茄| 限量版雪茄| 高希霸| 帕特加斯d4| 保利华雪茄| 大卫杜夫雪茄| 蒙特雪茄| 好友雪茄

古巴雪茄品牌| 非古雪茄品牌

Addmotor electric bike shop

Beauties' Secret化妝及護膚品

DecorCollection歐洲傢俬| 傢俬/家俬/家私| 意大利傢俬/實木傢俬| 梳化| 意大利梳化/歐洲梳化| 餐桌/餐枱/餐檯| 餐椅| 電視櫃| 衣櫃| 床架| 茶几

Wycombe Abbey| 香港威雅學校| private school hong kong| English primary school Hong Kong| primary education| top schools in Hong Kong| best international schools hong kong| best primary schools in hong kong| school day| boarding school Hong Kong| 香港威雅國際學校| Wycombe Abbey School

邮件营销| 電郵推廣| edm营销| 邮件群发软件| 营销软件|